Oïjha est une artiste conceptuelle au parcours unique, scientifique, corporel et spirituel. Élevée en Norvège, elle est inspirée par les régions polaires et devient en 2010 Docteur en Droit international de l'Antarctique (Université de Nantes). Elle reçoit du Premier Ministre François Fillon le Prix d’excellence nationale en Droit de la Mer et met à profit ses connaissances par la réalisation d'œuvres de Land Art dans les régions polaires : avec « Conscience Antarctique » et « Conscience Arctique », elle est la première à tracer des cercles d’or pur aux Pôles et reçoit en 2011 la médaille « Talent des Arts d'Aujourd'hui » du Centre de Recherche en Arts et Conservation du Patrimoine de Toulon.

Elle poursuit son travail d’expert près du Premier Ministre Michel Rocard, Ambassadeur pour les Pôles, mais aussi du Ministère des Affaires Etrangères, de l’administration des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF, La Réunion) et du Secrétariat au Traité sur l’Antarctique (Buenos Aires). Pendant cette période, l'art reste néanmoins au cœur de sa vie. Elle intègre plusieurs compagnies de danse contemporaine et développe une approche corporelle unique sous la direction des chorégraphes F. Chedmail, C. Amato et T. Jourdain. Le Festival International de Danse de l’île de La Réunion l’accueille chaque année. Dans le même temps, elle réalise en Arctique plusieurs performances mêlant la danse et la peinture.

Dans la continuité de sa pratique de sophrologie, elle est diplômée en 2016 du Collège de Sophrologie de l’Océan Indien (CSOI/EDHES – Paris) et explore les dimensions corporelles et spirituelles de façon intrinsèquement liées, suivant la perception "le corps est la conscience, la conscience est le corps". Réduit à sa plus simple expression, l'être humain est représenté par son axe d'individuation vertical unique, colonne, cercle d'or pur posé au sol entre la terre et le ciel, porte vers l'infini. Chercher, danser, peindre avec l'objectif de témoigner de la conscience d'être au monde; Oïjha réalise en 2017 en partenariat avec les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) et l'Institut Polaire Français Paul-Emile Victor (IPEV) la première exposition artistique en Terre Adélie, Antarctique: "GAMMA - Grandir l'Art Moderne Méditatif en Antarctique". Elle est finaliste du Berlin International Social Art Award 2017 et est sélectionnée pour son projet « Auroras Corpus – danse avec les aurores boréales » par la Résidence « Artistes en Arctique » 2018. Avec le Dr. Jean-Pierre Hubert, fondateur de l’EDHES, elle poursuit sa recherche artistique par la création d’une méthode inédite de sophrologie appliquée à l’art (« Sophromaïart » - les Ateliers INSPIRE ).

Depuis 2018, elle est co-responsable des résidences « Artistes en Arctique » à bord du navire « Le Manguier » pris dans les glaces du Groenland. Elle réalise dans le village Inuit d’Akunnaaq l’installation de Land Art « ANORI – Poèmes au vent de l’Arctique » avec les enfants et le doyen (2019) ainsi que la création « Puisi Kintsugi », design textile en hommage à la culture ancestrale animiste du peuple Inuit. Elle s’associe aux artistes en résidence, notamment à NoGold pour la performance danse « Chamane ». Elle fonde l'association loi 1901 "INSPIRE - culture - art - méditation" et poursuit aujourd’hui sa recherche artistique à l’Île de La Réunion et au Groenland.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
    Abonnez-vous au site!